La CPME publie les rĂ©sultats de l’enquĂȘte qu’elle a menĂ© auprĂšs de 1528 dirigeants de TPE-PME du 5 au 23 avril 2023, pour Ă©valuer la santĂ© Ă©conomique des entreprises. Les chiffres sont sans appel. Les prĂ©visions pour 2023 font apparaĂźtre une situation moins favorable qu’en 2022.

 

En ce premier semestre, 33% des dirigeants observent une dĂ©gradation de la situation globale de leur entreprise (+7% par rapport Ă  2022). 36% des chefs d’entreprise font Ă©tat d’une diminution de leur chiffre d’affaires et 45% constatent une baisse de la trĂ©sorerie.

L’inflation, apparue soudainement en 2022, atteint des sommets et impacte 91% des dirigeants qui constatent une hausse des prix de leurs fournisseurs. 50% d’entre eux indiquent qu’elle a eu pour effet d’accroĂźtre le prix de revient de plus de 10% et plus de la moitiĂ© (54%) des chefs d’entreprise qui rĂ©percutent cette hausse, subissent une baisse des ventes.

La crise de l’Ă©nergie continue de frapper les TPE-PME de plein fouet. 70% des chefs d’entreprise interrogĂ©s dĂ©clarent que la flambĂ©e des prix a des consĂ©quences nĂ©gatives pour leur trĂ©sorerie voire nĂ©fastes pour 6% d’entre eux, qui envisagent un arrĂȘt dĂ©finitif de leur activitĂ©. La reprise Ă  la hausse du nombre de dĂ©faillances trouve sans doute, pour partie, son explication ici.

Pour rĂ©duire leur consommation Ă©nergĂ©tique, seules 28% des entreprises envisagent de rĂ©aliser des investissements en ce sens, par manque d’accompagnement financier, entre autres.

Enfin, il est Ă  noter que les mesures liĂ©es Ă  la transition Ă©cologique ne sont pas sans consĂ©quence pour les TPE-PME. Ainsi pour 20% des chefs d’entreprise affirmant ĂȘtre impactĂ©s par la mise en place des ZFE-m, 41% pensent renoncer Ă  des marchĂ©s dans ce pĂ©rimĂštre et 37% augmenteront leurs prix pour compenser les coĂ»ts engendrĂ©s par l’accĂšs Ă  ces zones.

Si 40% des dirigeants interrogĂ©s disposent d’un vĂ©hicule Ă©lectrique ou hybride ou souhaitent en faire l’acquisition d’ici 2024, les tarifs des vĂ©hicules Ă©lectriques et une autonomie considĂ©rĂ©e comme insuffisante restent les principaux freins pour ceux qui ne pensent pas en acquĂ©rir prochainement.